Algue


Les algues sont des végétaux inférieurs, cryptogames, thallophytes, dont le cycle biologique se déroule, au moins en partie, en milieu aquatique. Elles se distinguent des autres thallophytes par la présence de chlorophylle, qui leur donne la faculté de photosynthèse par le cycle de Calvin. Leur morphologie est assez diversifiée, elles peuvent être unicellulaires, mobiles, ou bien former par association de cellules des filaments ou des lames de formes variées mais ne présentent jamais de véritables organes différenciés, en particulier ni racine, ni tige, ni vraies feuilles, comme on en trouve chez les plantes plus évoluées. Elles sont de couleurs variées, verte, jaune, rouge, brune, etc.

L'étude des algues s'appelle la phycologie (le terme d'algologie est utilisé mais il désigne également la branche de la médecine qui traite de la douleur).

Image manquante
Algues_eau_douce.jpg
Des algues vertes filamenteuses d'eau douce
Sommaire

Classification des algues

Algues procaryotes

Traditionellement on classe les cyanobactéries parmi les algues, référencées comme cyanophytes ou algues bleu-vert, bien que certains traités les en aient exclues. Elles apparaissent dèjà dans des fossiles du Précambrien, datant d'environ 3,8 milliards d'années. Elles auraient joué un grand rôle dans la production de l'oxygène de l'atmosphère. Leurs cellules ont une structure procaryote typique des bactéries. La photosynthèse se produit directement dans le cytoplasme. Lorsqu'elles sont en symbiose avec un champignon elles forment un lichen.

Algues eucaryotes

Toutes les autres algues sont eucaryotes. Chez elles, la photosynthèse se produit dans des structures particulières, entourées d'une membrane, qu'on appelle des chloroplastes. Ces structures contiennent l'ADN et sont similaires dans leur structure aux cyanobactéries pratiquant l'hypothèse de l'endosymbiose.

Trois groupes de végétaux ont des chloroplastes « primaires » :

Dans ces groupes, le chloroplaste est entouré par deux membranes. Ceux des algues rouges ont plus ou moins la pigmentation typique des cyanobactéries, alors que la couleur verte, et celle des plantes supérieure, est due à la chlorophylle a et b, cette dernière se trouvant également chez certaines cyanobactéries. On pense raisonnablement que ces groupes ont un ancêtre commun, c'est-à-dire que l'existence des chloroplastes est la conséquence d'un seul événement endosymbiotique.

Deux autres groupes, les euglénides et les chlorarachniophytes, ont des chloroplastes verts contenant de la chlorophylle b. Ces chloroplastes sont entourés, respectivement, de trois ou quatre membranes et furent probablement acquis de l'incorporation d'une algue verte. Ceux des chlorarachniophytes contiennent un petit nucléomorphe, reste du noyau de la cellule. On suppose que les chloroplastes euglénides ont seulement trois membranes parce qu'il furent acquis par myzocytose plutôt que par phagocytose.

Les autres algues ont toutes des chloroplastes contenant des chlorophylles a et c. Ce dernier type de chlorophylle n'est pas connu du moindre procaryote ou chloroplaste primaire, mais des similarités génétiques suggèrent une relation avec l'algue rouge. Ces groupes comprennent:

Dans les trois premiers de ces groupes (Chromista) le chloroplaste a quatre membranes, retenant un nucléomorphe en cryptomonades, et on suppose maintenant qu'ils ont en commun un ancêtre coloré. Le chloroplaste dinoflagellé typique a trois membranes, mais il y a une diversité considérable dans les chloroplastes de ce groupe, quelques membres ayant probablement acquis les leurs d'autres sources. Les Apicomplexa, un groupe de parasites étroitement apparentés, ont aussi des plastides, différents toutefois des véritables chloroplastes, qui semblent avoir une origine commune avec ceux des dinoflagellés.

Formes des algues

La plupart des algues les plus simples sont unicellulaires flagellées ou amoeboïdes, mais des formes coloniales et non-mobiles se sont développées indépendamment dans plusieurs de ces groupes. Les niveaux d'organisation les plus courants, dont plusieurs peuvent intervenir dans le cycle de développement d'une espèce, sont les suivants :

En trois lignes même des niveaux plus élevés d'organisation ont été atteints, menant à des organismes avec des différenciations complète des tissus. Celles-ci sont les algues brunes qui peuvent atteindre 70 m de long (varech); les algues rouges et les algues vertes. Les formes les plus complexes se trouvent chez les algues vertes (voir Charales), dans une lignée qui a peut-être conduit aux plantes supérieures. Le point où ces dernières commencent et où les algues s'arrêtent est marqué habituellement par la présence d'organes reproductifs munis de couches de cellules protectrices, une caractéristique qu'on ne trouve dans les autres groupes d'algues.

Écologie des algues

Les algues constituent une part importante de l'écologie aquatique et adoptent des mode de vie très divers. Bien qu'elles soient toutes pourvues de chlorophylle, elles peuvent être autonomes (autotrophes ou saprophytes), parasites ou vivre en symbiose.

Les plus grandes algues, appelées algues marines croissent surtout dans les fonds peu profonds et procurent des habitats différents. Des formes microscopiques, appelées phytoplancton, procurent la base de la chaîne alimentaire marine. Le phytoplanction peut être présent en forte densité notamment à cause de l'eutrophisation, appelé « éruption » d'algue qui provoque un changement visible de la couleur de l'eau.

Utlisations

Algues utiles

Algues toxiques et nuisibles

Voir aussi: - Teneur en magnésium dans les aliments - Teneur en iode dans les aliments - Acétabulaire

Liens externes


Image manquante
Marine-modele.gif


Portail maritime - Accédez d'un seul clic à tous les articles concernant le monde maritime.

See also: Algue, Acétabulaire, Additif alimentaire, Agar-agar, Algue rouge, Algue verte, Amendement (agriculture), Amérique du Nord